Domaine St-André, 

(Rue Bernard, St-André d'Argenteuil

 

 Terrains avec services

 

Le "Domaine St-André" est situé au coeur du village de St-André-Est, dans la région d'Argenteuil. Le projet, en "milieu de vie champêtre", regroupe 17 lots d'une superficie approximative variant de 8000 pi. ca. et 18 000 pi. ca. dans un secteur résidentiel sur la rue BERNARD, voisin de l'École primaire.

 

SAINT-ANDRÉ-D'ARGENTEUIL, SECTEUR SAINT-ANDRÉ-EST

 

Un peu d'histoire...Après avoir changé plusieurs fois de mains, la seigneurie d'Argenteuil fut acquise en 1796 par le Major James Murray, qui tenta d'attirer des immigrants dans la région. L'appropriation des terres d'Argenteuil a commencé aux abords de la rivière Outaouais, pour continuer le long de la rivière du Nord et finalement s'étendre à l'arrière-pays.

 

Suivant l'arrivée de loyalistes américains, de nombreux écossais presbytériens s'établirent à St-André. L'abondance de bois et la proximité des rivières du Nord et des Outaouais expliquent la croissance rapide et la prospérité que le village connut au début du XIXe siècle.

 

Saint-André devint très tôt un centre artisanal important, attirant plusieurs gens de métiers. C'est d'ailleurs là que fut installée la première papeterie du Canada, construite par l'américain Walter Ware en 1803. Sa présence incita des loyalistes américains à s'installer d'abord à Saint-André ou à Carillon, puis à Lachute.

 

Plus tard, l'échec du projet de voie ferrée reliant Montréal à Ottawa en passant par Carillon et Grenville contribua à déplacer le centre d'attraction de Saint-André vers Lachute. À la fin du XIXe siècle, la mise en service d'un chemin de fer entre cette localité et Saint-Jérôme a stimulé le développement industriel de Lachute, qui allait devenir le chef-lieu d'Argenteuil.

 

Parmi les faits historiques qui distinguent Saint-André, mentionnons que John Caldwell Abbott, maire de Montréal de 1887 à 1888, puis premier canadien de naissance à devenir premier ministre du Canada (1891 - 1892), en est originaire. Son père, le révérend Joseph Abbott, était pasteur de l'église anglicane du village, alors appelé Saint-Andrews on the Ottawa River.

 

Maud Abbott, petite-nièce du révérend Joseph Abbott et petite-fille de William Abbott, fut l'une des premières femmes médecins au Canada et reconnue comme étant une sommité en matière de maladies cardiaques. Elle figure au Temple de la renommée médicale canadienne.

 

En décembre 1999, les villages de Carillon et de Saint-André-Est ainsi que la paroisse Saint-André-d'Argenteuil se sont regroupés volontairement, pour former la nouvelle municipalité de Saint-André-d'Argenteuil (décret 1408-99).

 
Cliquez ici pour télécharger la liste de prix des lots disponibles 
 
Cliquez ici pour télécharger le plan de cadastre des lots 

 

 

Cliquez sur la carte pour contacter le gestionnaire de projets

 

Réalisation par Montreal Web Design & Development - Coddict